Pépiniériste (Ouvrier pépiniériste)

La responsabilité de produire des plants forestiers de qualité, base d’une nouvelle forêt 

Descriptif de l'activité

Le pépiniériste produit et élève des végétaux d’extérieur, surtout des arbres et arbustes (fruitiers, forestiers, d’ornement). Il en assure le développement sur plusieurs années afin de les vendre. Les jeunes arbres seront ensuite transplantés dans des forêts, des jardins privés ou publics, ou pour agrémenter les rues d’une ville etc… S’il est à son compte son activité de vendeur accapare une grande partie de son temps. Il prépare et met en place les cultures (pour les plants forestiers, à partir de graines qualifiées) : sol, fertilisation Il entretient et développe les cultures : repiquage (replantation du plant), arrosage, protection anti-gel, traitement phytosanitaire, désherbage… Il arrache manuellement ou mécaniquement les arbres, ou les arbustes, et les conditionne en vue de leur commercialisation. Il peut être amené à participer à la préparation des commandes, à la vente des produits et, éventuellement, à leur livraison. Il effectue la maintenance des outils, machines, matériels et équipements de l’exploitation.

Il exerce le plus souvent en plein air, c’est un vrai métier de nature ! 

Compétences requises

Le pépiniériste connaît les végétaux, leur biologie, les ennemis des cultures et les moyens de lutte tels que les produits phytosanitaires. Il connaît également la composition des sols et des engrais, ainsi que les techniques de culture et de multiplication. Il est habile manuellement et peut être amené à utiliser des engins agricoles qu’il doit savoir manier ou conduire. Il s’adapte à l’évolution des produits et possède une bonne faculté d’observation.

Il connait la réglementation en matière de commercialisation des différentes variétés de plants et d’origine.

Emplois et évolutions

Il travaille dans une pépinière de jeunes plants ou d’élevage. L’établissement peut être spécialisé dans le domaine forestier. Avec de l’expérience et/ou une formation complémentaire, il peut devenir chef d’équipe, chef de culture ou technico-commercial. Il pourra également s’installer à son compte après l’acquisition de de compétences en économie et gestion.

Source

Anefa, CIDJ

Liens

Fiche métier issue du site : http://www.metiers-foret-bois.org/