Opérateur (trice) de scierie

Celui qui est vraiment au contact du bois.

Descriptif de l'activité

L’opérateur de scierie assure les différentes fonctions indispensables en amont et en aval du sciage proprement dit. Il trie et prépare les bois, il en assure le transfert vers et à partir des machines de coupe.

Préparer et manipuler : le quotidien
Dans une scierie, il est chargé des tâches de manutention des bois en grumes ou en billons. Il doit également assurer le nettoyage des sciures, des croûtes et des délignures afin d’éviter aux machines de tomber en panne et de réduire les risques d’incendie. Pour cela, il peut utiliser des outils manuels, mais le plus souvent il se sert d’engins mécanisés.
Pour la manutention des sciages, il est souvent chargé d’empiler manuellement les bois. Il peut aussi avoir la responsabilité d’amener les piles de sciages vers les séchoirs ou les aires de stockage en utilisant des engins.

Compétences requises

L’opérateur de scierie doit particulièrement :
– connaître le bois et les essences
– être habile pour manipuler les bois et avoir une certaine endurance
– savoir appliquer les instructions et les consignes de sécurité
– avoir l’esprit d’équipe et savoir réagir en cas d’aleas

Emplois et évolutions

Les emplois sont en scierie et/ou dans le secteur de l’emballage en bois. Avec de l’expérience et/ou une formation complémentaire, il peutaccéder à des responsabilités plus importantes : classeur de bois, conducteur de séchoir ou pilote de scie.

Débouchés

Les besoins en main d’oeuvre qualifiés sont importants. Le taux d’insertion est élevé !

Témoignage

Serge, opérateur de scierie

Je suis chargé d’approvisionner la chaîne de production en bois. Pour cela, je tronçonne d’abord les grumes à la bonne longueur. Ensuite je prélève les bois à l’aide d’un chargeur sur roues et je les dépose sur la chaîne de convoyage vers l’écorceuse.
J’ai la responsabilité d’effectuer le premier tri du bois, afin d’envoyer en fabrication uniquement les bois qui conviendront à la production en cours.
J’assure également l’entretien courant du chargeur que j’utilise.

Quelles sont les compétences requises ?
Il faut savoir conduire un engin de manutention, mais cela peut s’apprendre par une formation courte. Il faut connaître les bois, les différentes essences, mais surtout il faut savoir identifier la destination du bois (différencier le bois d’emballage du bois de charpente).

Source

Auvergne Promobois

Liens

Fiche métier issue du site : http://www.metiers-foret-bois.org/