Luthier (ière) (Facteur d'instruments de musique)

Un véritable sacerdoce

Descriptif de l'activité

Le luthier est un artisan qui fabrique à la main des instruments de musique à cordes pincées ( de la famille des luths) et à cordes frottées ( de la famille des violons ). Il en assure la fourniture aux musiciens. Il les règle, les répare, les restaure et parfois les expertise. Il peut se spécialiser dans une ou plusieurs de ces activités.
Sans grands changements depuis le XVIème siècle, ce métier d’art au service de la musique et des musiciens, perpétue des savoir-faire prestigieux dans des domaines aussi variés que la sculpture, la sonorité, le vernis. Il embrasse des activités diverses qui peuvent se décomposer ainsi :
> La fabrication :
Commence par le dessin de la forme de l’instrument ou le choix d’un modèle. Le luthier sélectionne  ensuite ses bois puis découpe, taille, sculpte et façonne à l’aide des outils à main traditionnels les différentes pièces qui seront assemblées par collage. Si une grande maîtrise du geste et des techniques est indispensable, c’est la recherche de la qualité sonore qui doit guider le travail à chaque étape de la réalisation.
> Le montage des instruments neufs et anciens :
Consiste à façonner, ajuster, coller ou poser les différents accessoires, tendre les cordes et à effectuer la mise au point.
> L’entretien et la réparation :
Cela constitue avec le montage une part importante, voire prépondérante de l’activité de nombreux ateliers.
> Le réglage de sonorité :
Il s’agit d’optimiser les qualités sonores et de jeu d’un instrument en relation avec le musicien.
> La restauration :
Consiste à restituer à un instrument digne d’ntérêt et considéré dans sa globalité, ses caractéristiques fonctionnelles et esthétiques dans le respect du travail de l’auteur.

Le métier de Luthier revêt donc des compétences trés diverses, qui peuvent aussi aller jusqu’au choix des arbres en forêt.

Compétences requises

Outre une excellente habileté manuelle, un goût prononcé pour les disciplines artistiques, ce métier de patience et de passion nécessite une bonne oreille et un sens aigu de l’observation.
Une pratique musicale personnelle est très souhaitable.

Emplois et évolutions

L’activité de luthier s’exerce majoritairement dans le cadre d’une structure de très petite taille (entreprise individuelle, micro entreprise ou SARL de 1 à 3 personnes). Quelques très rares entreprises regroupent jusqu’à une dizaine de salariés dans le domaine de la fabrication des instruments et des archets.
Le jeune luthier débute souvent sa carrière comme assistant dans un atelier au sein duquel il va accumuler de l’expérience, acquérir progressivement de l’autonomie et se voir confier des responsabilités croissantes. Il peut travailler successivement dans plusieurs ateliers en France et à l’étranger avant de créer un jour sa propre entreprise.
Les luthiers sont répartis sur tout le territoire national avec une plus forte concentration dans les grandes villes et un nombre très important d’ateliers à Paris. Le volume d’activité est étroitement lié à  la vie musicale et au développement de la pratique instrumentale, écoles de musiques, conservatoires, orchestres amateurs et professionnels.

Source

Groupement des Luthiers et Archetiers d'Art de France : www.glaaf.com/

Liens

Fiche métier issue du site : http://www.metiers-foret-bois.org/