Conducteur d’engin forestier (Conducteur d’abatteuse, de débardeur, de tracteur-pelle de sylviculture)

La performance de la technologie au service du forestier 

Descriptif de l'activité

Aux commandes d’engins de grande technologie

Il exécute des travaux d’abattage, d’ébranchage, de tronçonnage, de débardage ou de sylviculture avec des engins très perfectionnés. L’abattage est réalisé à l’aide d’une abatteuse ou tête   d’abattage : celle-ci sectionne l’arbre et le « façonne », c’est-à-dire enlève les branches du tronc et le coupe en billons de bois de la longueur désirée. Joysticks, ordinateur et logiciels de commande, bras articulé téléguidé et outils de coupe précis : guider un tel engin tout terrain est un vrai privilège et une réelle compétence.

Le pouvoir de déplacer des géants

Le débardage consiste à enlever les grumes et les billons et les transporter en bordure de route, pour être stockés puis repris par un transporteur. Il existe deux catégories d’engins pour débarder le bois : – le porteur, équipé d’une grue munie d’une pince, qui débarde des bois de moyenne à petite longueur et le skidder ou débusqueur, équipé d’un câble et d’un treuil télécommandés, qui tire les bois en grande longueur jusqu’à l’aire de stockage. En montagne, le débardage se fait aussi par câble aérien.

Compétences requises

Habileté et bonne connaissance du milieu forestier et de ses contraintes…

Le conducteur d’engin forestier doit posséder de bonnes notions de sylviculture, afin de différencier les essences d’arbres et de pouvoir réaliser seul les éclaircies. Il doit aussi maîtriser la connaissance du milieu forestier et de ses contraintes, notamment environnementales. Sa dextérité et son sens de l’espace lui permettent de franchir les obstacles et de préserver l’environnement du sous-bois. En débardage, il intervient de plus en plus souvent en même temps que l’équipe de bûcherons avec laquelle il doit organiser le travail pour minimiser les dégâts au peuplement forestier.

…Mais aussi de solides notions en mécanique, électricité, hydraulique, informatique

Le conducteur d’engin forestier doit pouvoir effectuer les premiers dépannages et assurer l’entretien quotidien et hebdomadaire de son matériel. Il peut travailler seul, donc une bonne connaissance des règles de sécurité est impérative, de l’initiative et de bons réflexes sont aussi indispensables.

Emplois et évolutions

Entreprises de travaux forestiers (chef d’entreprise ou salarié), exploitants forestiers, coopératives forestières et autres sociétés d’approvisionnement en bois.

Possibilité de s’installer à son compte comme entrepreneur de travaux forestiers.

Témoignage

François, conducteur d’engins

En quoi consiste votre métier ?
J’abats, j’ébranche et je billonne des arbres à l’aide d’une machine de bûcheronnage. Le billonnage peut être effectué dans diverses longueurs en fonction de l’utilisation des produits et selon la demande des clients. Cela est facilement réalisable à l’aide de l’informatique embarquée.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?
Il y a deux aspects de mon métier que j’affectionne particulièrement. D’une part, le fait de pouvoir travailler à l’extérieur et au contact de la forêt et, d’autre part, avoir l’opportunité de faire de la mécanique. Ce métier permet de récolter des bois et d’améliorer le peuplement en travaillant dans de bonnes conditions car le matériel est productif tout en étant confortable : on a la climatisation, ou le chauffage et même la radio !

Quelles sont les compétences requises ?
Être autonome dans l’utilisation du matériel et la réalisation des coupes. Cela demande des compétences en conduite d’engin et, particulièrement, une bonne attention pour préserver le peuplement en place et disposer les produits de façon à faciliter le travail du débardeur.

Votre formation ?
Après la 2nde, un BTA Gestion et conduite des chantiers forestiers, puis un BPA Chef d’entreprise / ouvrier hautement qualifié en travaux forestiers, spécialisation de conduite et maintenance des engins d’exploitation forestière.

Source

Auvergne Promobois, FNEDT, Forestiers Privés de France

Liens

Fiche métier issue du site : http://www.metiers-foret-bois.org/