Bûcheron (ne) (Agent d'exploitation forestière ; agent technique forestier)

Indispensable à la bonne gestion des forêts et à la filière

Descriptif de l'activité

Le bûcheron est un ouvrier qualifié pour exécuter des coupes de bois en forêt aux moyens d’outils de plus en plus performants qu’il doit savoir entretenir. Sa tâche consiste à abattre les arbres sans faire de dégâts aux peuplements (jeunes semis, arbres voisins), à les façonner, c’est-à-dire les ébrancher, et les trier par type de produits (bois d’œuvre, bois de chauffage, bois d’industrie), pour faciliter le travail du débardeur. Il doit tenir compte des cahiers des charges, savoir reconnaître le marquage des arbres, être capable de calculer le volume de bois abattu, connaître les règles de sécurité du travail.

Compétences requises

Connaissance…

Ce travail nécessite de bonnes connaissances des règles de l’exploitation forestière et de la sylviculture. Il faut avoir aussi le sens de l’orientation.

Habileté…

Le métier s’adresse aux personnes qui, proches de la nature, aiment les travaux manuels. Car il faut une grande habileté : les techniques de travail demandent une certaine maîtrise, chaque arbre est un cas particulier. Des connaissances en petite mécanique sont nécessaires afin de pouvoir entretenir au mieux ses tronçonneuses.

Endurance et résistance…

Santé et endurance physique sont exigées, car le bûcheron travaille en plein air, ce qui nécessite une bonne robustesse physique.

Autonomie et responsabilité !

Le bûcheron doit être capable de travailler de manière autonome : il travaille le plus souvent en petite équipe, mais doit savoir s’organiser seul.

Le respect des consignes de sécurité est indispensable.

Emplois et évolutions

Entreprises de travaux forestiers (salarié ou chef d’entreprise), ONF, exploitants forestiers, coopératives forestières, propriétaires privés et communes. Un bûcheron peut devenir chef d’équipe, être à son compte en tant qu’entrepreneur de travaux.

Témoignage

Jean-Marc, entrepreneur de travaux forestiers en bûcheronnage (Auvergne)

En quoi consiste votre métier ?

Si l’on veut résumer en quelques mots, je dirais produire et récolter du bois. La production forestière consiste à planter l’arbre et à le faire pousser. C’est ce que l’on appelle les travaux sylvicoles. La seconde partie de mon activité est la récolte forestière : c’est à dire abattre les arbres pour les transformer en produits : soit en bois de chauffage, soit en bois destiné à l’industrie. Nous effectuons ces travaux soit dans des forêts privées (appartenant à des particuliers) soit dans des forêts gérées par l’ONF. Nous sommes en fait des prestataires de services.

Pouvez-vous nous dire pourquoi vous avez choisi ce métier ?

Pour deux raisons essentielles : tout d’abord l’indépendance liée au métier d’entrepreneur, mais aussi et surtout par amour de la nature et de la forêt. C’est tout de même un travail physiquement difficile. Il faut effectivement posséder des qualités physiques, mais les aspects positifs sont nombreux : comme je vous l’ai dit précédemment, une grande indépendance, de l’autonomie, des responsabilités. Les tâches sont très différentes ce qui évité la monotonie, et enfin avoir la chance de travailler en pleine nature, sans être enfermé dans un bureau ou dans une usine.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Etre en bonne condition physique, savoir être autonome, être rigoureux, être motivé, je dirais même passionné.

Est-ce un métier d’avenir ?

Oui, c’est un métier d’avenir, car en France la forêt augmente en surface, en volume et en qualité et la demande en produits bois progresse. Enfin, c’est un métier en pleine évolution, car les travaux sont de plus en plus mécanisés, par conséquent les employés doivent être de plus en plus qualifiés.

Source

Auvergne Promobois, Forestiers Privés de France, Pro-Forêt, FNEDT

Liens

Fiche métier issue du site : http://www.metiers-foret-bois.org/